Morita Veraviewepocs 3D R100


Veraviewepocs 3D R100, le système combinant les clichés panoramiques, céphalométriques et tridimensionnels, a révolutionné le radiodiagnostic en 3D.

Sa fonction de prise de vue pionnière et brevetée reproduit l’intégralité de l’arcade dentaire dans un format de Reuleaux. Veraviewepocs 3D R100 génère ainsi un champ de visualisation unique se focalisant uniquement sur l’essentiel.

Fort d’un choix de huit champs de visualisation (Fields of View, FOV), d’une banque de données d’implants et de la qualité d’image Morita de renommée mondiale, Veraviewepocs 3D R100 se prête à une multitude d’emplois.

  • Format d’acquisition 3D Reuleaux
  • Différents volumes d’acquisition
  • Production d’images de haute résolution avec une dose efficace moindre
  • Positionnement 3D aisé
  • Clichés 3D pour la planification d’implants

Format d’acquisition 3D Reuleaux

Le nouveau système en 3D unique en son genre de Morita remplace les champs de visualisation cylindriques typiques d’un diamètre de 100 mm par une nouvelle forme triangulaire convexe : le format Reuleaux. De cette manière, l’appareil s’adapte mieux à l’anatomie de l’arcade dentaire, ce qui permet de réduire la dose efficace puisque les zones situées en-dehors de la zone d’examen sont exclues et que le cliché reproduit l’intégralité de la mâchoire supérieure et/ou inférieure.

Divers volumes de visualisation et zones d’examen pour une variété d’indications cliniques différentes


Veraviewepocs 3D R100 offre un total de huit champs de visualisation allant de Ø 40 x 40 mm à Ø R100 x 80 mm pour répondre à divers critères diagnostiques. Pour les volumes Ø R100 x 40 mm, Ø R100 x 50 mm et Ø R100 x 80 mm, le système radiographique reproduit l’arcade dentaire sous la forme d’un triangle de Reuleaux et optimise ainsi la représentation de la mâchoire supérieure et/ou inférieure comparé au volume circulaire de 100 mm.


La représentation de l’arcade dentaire au format Reuleaux, la réduction de la dose efficace et la netteté exceptionnelle des clichés offrent des conditions idéales pour la planification des implants et des interventions maxillo-faciales. Le système radiographique permet aussi de réaliser des images de zones plus petites et moyennes en cas de questions endodontiques, de traitements parodontaux et d’interventions dentaires générales.

Différents Fields of View (champs de visualisation) :

Production d’images de haute résolution avec une dose efficace réduite


Programme de réduction de dose


La technique moderne du programme de réduction de la dose permet un mode de travail avec une dose efficace moindre et optimise la représentation des tissus mous. Ce programme réduit la dose efficace jusqu’à 40 % comparé au mode de travail standard (champ de visualisation de Ø 40 x 80 mm). La représentation des tissus mous, comme la membrane des sinus dans le maxillaire et de la peau, est ainsi plus nette que jamais avec un minimum d’artefacts (comparé au mode standard).

Résolution et netteté

Avec une taille de voxel de 125 μm, Veraviewepocs présente une très grande résolution, qui permet d’obtenir d’excellents clichés des poches parodontales, du ligament alvéolo-dentaire et de l’os alvéolaire. Cette caractéristique test rès utile pour le traitement implantaire, de la planification au traitement post-opératoire.

Courte durée d’exposition aux rayonnements

Avec une durée d’exposition aux rayonnements de 7,4 secondes seulement pour les clichés panoramiques et de 9,4 secondes pour les clichés 3D, le patient n’est exposé aux rayons X que pendant un très court laps de temps.

Positionnement 3D aisé


Le positionnement est particulièrement aisé avec le Veraviewepocs. La zone d’examen peut être sélectionnée à l’aide des fonctions Scout Panorama, Scout 2D ou du viseur à 5 rayons laser.

Scout Panorama

Un aperçu panoramique de haute résolution est généré avant l’acquisition 3D afin de reproduire la zone d’examen sur l’écran d’ordinateur. L’utilisateur sélectionne le rendu de volume 3D et active la prise de vue en 3D d’un clic de souris.

Scout 2D

En plus du positionnement à l’aide du triple viseur laser, le Scout 2D permet de contrôler si la position d’acquisition est correcte. Si tel n’est pas le cas, la position de l’image sur l’écran est facilement modifiée en plaçant le curseur au centre de la zone d’intérêt désirée.

Viseurs à 5 rayons laser

L’alignement avec le triple faisceau laser permet d’ajuster la position de la zone d’intérêt souhaitée sur le patient. Les deux rayons complémentaires servent à cadrer la zone d’examen. Le bras en C se déplace ensuite automatiquement à la bonne position.

La réussite de la pose d’un implant commence par une procédure de planification très critique et détaillée. Pour ce faire, il faut identifier les structures comme le sinus maxillaire et le canal mandibulaire. Une image nette des os est également requise. 

Grâce à la reproduction de l’intégralité de l’arcade dentaire, à ses clichés d’une netteté remarquable et à la faible irradiation à laquelle sont exposés les patients, le Veraviewepocs 3D R100 constitue un système de planification d’implants idéal. 

Le logiciel i-Dixel de Morita offre des possibilités modernes de planification des implants tout en étant compatible avec les logiciels de tiers courants. Il permet entre autres de marquer le canal mandibulaire pour une meilleure visualisation ou de réaliser des sections de l’arc dentaire.

Clichés panoramiques

Autofocus

Cette fonction simplifie extrêmement le positionnement du patient qui ne doit plus se déplacer puisqu’un capteur lumineux positionne automatiquement le système de radiographie.

Le faisceau lumieux mesure la distance par rapport aux dents du patient et le bras en C se déplace automatiquement à la position optimale. Ceci assure une reproductibilité élevée des clichés.

 

Système numérique d’exposition directe automatique (DDAE)

Le système numérique d’exposition directe automatique contrôle le rayonnement en temps réel et génère une large plage dynamique ainsi que des images nettes et exceptionnellement claires.

Clichés panoramiques partiels

Un cliché panoramique complet n’est pas toujours indispensable – par exemple lors d’un contrôle.


Dans ce cas, la prise de vue peut être restreinte individuellement à cinq zones partielles, avec inclusion ou exclusion des sinus.

Le choix s’effectue facilement en sélectionnant les zones partielles sur l’écran. Ceci permet de n’irradier que les zones indiquées, ce qui réduit nettement la dose de rayonnement pour le patient.

Correction automatique de l’image (AIE)

Cette fonction de traitement logicielle est basée sur une conversion logarithmique ajustant la densité totale et éclaircissant les sections sombres de manière à générer une image optimale.

Clichés panoramiques orthoradiaux

Cette projection contrôle l’angle du rayon X afin de réduire le chevauchement des différentes dents.

Clichés panoramiques standards

La coordination du déplacement en X et Y et de la rotation du bras est assistée par ordinateur pour obtenir une projection optimale du plan de coupe.

Cliché panoramique avec réduction d’ombre

Cette projection contrôle l’angle du rayon X afin de réduire l’ombre du canal mandibulaire.

Positionnement optimal après le cliché radiographique

La couche de l’image acquise pour des clichés panoramiques peut être ajustée ultérieurement afin de corriger des anomalies et les mauvais positionnements. Cette fonction permet d’améliorer la zone de prise de vue pour les points de profondeur différente ainsi que de la surface. Vous avez le choix entre un ajustement sur un, deux ou trois points.

Clichés céphalométriques

Le système Veraviewepocs réalise des clichés céphalométriques en 4,9 secondes seulement. Grâce à cette vitesse élevée, le système garantit à tout moment des acquisitions de haute qualité.

Faible dose

L’exposition aux rayonnements est fortement réduite, avec un dixième seulement de la dose comparé aux systèmes de radiographie conventionnels (comparaison avec le système Veraviewepocs sur la base des films). Le temps d’acquisition réduit est particulièrement utile chez les enfants, car il permet de ne pas avoir d’artefacts.

Clichés de haute qualité avec une large plage dynamique

Un seul cliché fournit de nombreuses informations sur les tissus durs et mous.

Traitement variable de l’image

Le traitement de l’image variable génère des niveaux de gris optimaux via la modulation des vitesses d’acquisition pour les tissus durs et mous. Grâce à cette technique, le temps d’exposition total s’élève à 4,1 secondes seulement. Sans cette fonction, la durée de traitement est de 4,9 secondes.

Durée de traitement

Le traitement de l’image peut être achevé en 20 secondes.

Programmes d’acquisition de clichés céphalométriques

  • Postérieur-antérieur
  • Latéral
  • Cliché du poignet